S’équiper pour un bébé qui commence à marcher à quatre pattes

Vers l’âge de 6 mois, votre tout-petit a bien entamé le développement de sa grande motricité. En général, à cet âge là, les bébés savent tenir leur tête, s’asseoir sur leurs fesses, attraper des objets et ramper. Si votre enfant a déjà commencé à se déplacer en rampant, alors il ne devrait pas tarder à essayer de se tenir à 4 pattes. C’est une étape importante car c’est à ce moment là qu’un bout de chou peut commencer à faire les 400 coups. En effet, le fait de pouvoir bouger va lui ouvrir un champ des possibles qui n’aura de cesse d’éveiller sa curiosité. Il faudra bien s’équiper pour l’accompagner dans cette nouvelle étape.

1- Les vêtements et les chaussures

Lors de la marche à quatre pattes, un enfant en bas âge va avoir tendance à faire traîner ses genoux et le bout de ses pieds sur le sol. Il va falloir adopter quelques astuces pour éviter qu’il n’abîme trop ses habits ou qu’il n’irrite sa peau sensible. Il existe par exemple des genouillères pour bébés en tissus. Si c’est l’hiver, il lui faudra des pantalons bien chauds et épais surtout si votre revêtement est en carrelage car cela à tendance à prendre le froid. Vous pouvez également acheter des sur-pyjamas polaires qui sont très bien pour ces périodes là. Prenez garde à ne pas lui mettre des vêtements blancs ou trop fragiles car ils auront tendance à se déchirer ou se salir très rapidement au niveau des articulations. Pour les chaussures, rien ne presse, en revanche si vous voulez de temps en temps lui en faire porter, vous trouverez plusieurs astuces pour bien les choisir dans cet article. Évitez cependant de le laisser pieds-nus car il se ferait mal aux orteils. Privilégiez les chaussons à semelles souples ou des chaussettes pour rester à la maison.

2- Stimuler sa motricité

Pour l’aider à avancer dans son développement psychomoteur, vous pouvez mettre en place plusieurs choses. Par exemple, pourquoi ne pas lui acheter un jouet d’éveil ? Votre nourrisson se plaira beaucoup à se déplacer vers lui pour l’attraper et le manipuler. En plus, cela lui fera travailler sa motricité fine.
Par contre, si vous voulez l’aider à aller plus vite vers la marche, il vaut mieux éviter les trotteurs. Votre pédiatre vous le déconseillera sûrement car en réalité il empêche l’enfant d’apprendre à tenir debout seul et le rend plus feignant. De plus, il aurait tendance à fragiliser le dos et donnerait une mauvaise posture pour la suite de son développement. Laissez-le se mouvoir comme il le souhaite, ne l’attachez pas toute la journée dans son transat ou sa chaise haute pour qu’il puisse s’entraîner et acquérir plus d’assurance et de tonus.
Évitez aussi la mise debout précoce. Il vaut mieux le laisser prendre son temps et le faire tout seul.

3- Sécuriser tout ce qui peut l’être

C’est sans doute le plus important. Si votre bébé commence à bouger partout dans la maison, il voudra toucher à tout. Il va falloir protéger les prises électriques, mettre des coins en caoutchouc sur les tables basses. Si bébé tente de se redresser et tombe, pourquoi ne pas lui acheter un casque ? Ou même des rembourrages à mettre sous le tapis, au moins autour des endroits risqués comme le canapé où il prend généralement facilement appuis. Il existe en magasin de puériculture de nombreux articles et accessoires pensés pour protéger vos enfants.
Bien sûr, pour bannir tout risque de strangulation ou d’étouffement, il faudra faire attention à ne jamais rien laisser traîner qu’il puisse avaler. Il sera indispensable de laver votre sol beaucoup plus régulièrement pour éliminer la poussière et tous les objets potentiellement dangereux.
Si vous avez des escaliers, pensez à mettre un barrière pour qu’il n’y chute pas. Aussi, prenez garde à votre chat ou votre chien qui pourraient le griffer ou bien le mordre.

Laisser un commentaire