La Maison de Poupée, un cadeau pour la vie ?

D’après une récente étude, la maison de poupée serait le jouet de l’enfance au plus fort taux de transmission du parent à l’enfant. Et vous, avez-vous conservé la vôtre ?

La maison de poupée, une histoire de tradition.

Depuis des siècles, la maison de poupée est le cadeau fêtiche attendu sous le sapin par les petites filles en quête d’histoires et d’aventures de grandes personnes. D’abord réservée au passe-temps des grandes dames du monde, la maison de poupée est un objet d’art hérigé par les mains des plus grands orfèvres et ébénistes. La plus célèbre étant certainement la Queen Mary’s Dolls’ House, encore exposée à ce jour au Château de Windsor, et ce depuis 1924, qui est un bijou architectural de 12m2 pour une hauteur de 2,40 mètres, imaginée par sir Edwin Lutyens pour la jeune souveraine, la Reine Mary. Comme la plupart des Maisons de Poupée de l’époque, cette maison de poupée est avant tout un témoignage de l’art de vivre britannique, puisqu’elle est une reconstitution fidèle, en miniature, du véritable Chateau de la Reine, avec une copie à l’identique des papiers peints sur les murs, des tapis, des meubles ou encore des rideaux. C’est seulement après-guerre, au début du XXe siècle, que la maison de poupée se démocratise et devient un cadeau très prisé par les enfants grâce à la mise en place d’un processus de fabrication industrialisé.

Un jouet choyé par les foyers français

En bois, en plastique, parfois même en tissu, rose bonbon ou non genré, on a tous joué au moins une fois dans notre vie avec ce jouet favorisant l’imaginaire et la créativité. Pas étonnant qu’après plus de 100 ans de commercialisation de masse, la maison de poupée se place toujours dans le TOP 3 des cadeaux les plus attendus sous le sapin de Noël par les petites françaises. Plus seulement réservé aux petites filles, les maisons de poupée non genrées ou à thème, tels que la caserne de pompier ou le ranch pour les chevaux, séduisent également les garçons. Depuis toujours, les maisons de poupée sont un vecteur de rassemblement, de coopération et d’imagination, et savent réunir filles et garçons, parents et enfants, pour de tendres moments en famille ou entre amis.

La Maison de Poupée, toujours dans l’air du temps

Mais alors, comment la Maison de Poupée parvient-elle à déjouer si bien les effets du temps ? Parce qu’elle se renouvelle, elle s’adapte, elle se réinvente dans toutes les tendances actuelles : les princesses Disney, les Poupées LOL et tous ces autres mastodontes du marketing ont su offrir un nouveau souffle à ce jouet de légende. A défaut, parce qu’elle est vintage parfois, qu’elle joue à fond la carte de la nostalgie et de l’intemporalité, et qu’elle est capable de se transmettre par sa solidité et son incroyable résistance aux signes du temps, elle rest capable de renaitre entre chaque nouvelle main qui la touche, et séduire encore et toujours ceux qui la contemplent. La Maison de Poupée est avant tout un objet d’attache, d’ancrage et de partage, dont le phénomène d’attachement est plus important que pour n’importe quel autre jouet.

Un jouet à prix d’or

Et si vous n’êtes pas convaincu, sachez que vous pouvez toujours revendre la maison de poupée qui prend peut-être la poussière dans votre garage, ou dans le grenier de mamie. Les modèles anciens et vintage se vendent parfaitement bien dans les brocantes, les vide-grenier ou les traditionnelles bourses aux jouets, certains collectionneurs se les arrachent même à prix d’or lors de ventes aux enchères absolument surréalistes. Evidemment, nous ne sommes pas tous en possession d’une maison de poupée de 2,75 m de haut, 29 pièces aux détails époustouflants, d’une valeur estimée à 4,5 millions d’euros. Mais on peut toujours tenter sa chance !

Laisser un commentaire